Dernières nouvelles
Logo-Bloc 660x330

Le blocage sanitaire national va débuter le vendredi 13 novembre 2015 à 8h00 et durera plusieurs jours

Communiqué de presse

Mardi 10 novembre 2015

 

Le syndicat LE BLOC (majoritaire chez les anesthésistes, chirurgiens et obstétriciens et 2ème syndicat de l’ensemble des spécialistes libéraux), en association avec les autres syndicats médicaux, les coordinations de médecins libéraux, de nombreuses autres professions médicales et d’auxiliaires médicaux, appelle au blocage sanitaire national pour plusieurs jours à partir du vendredi 13 novembre 8h. Ce mouvement a reçu jeudi dernier le soutien de la FHP, soucieuse des menaces très concrètes pour de nombreux établissements privés qui, dans plusieurs régions, risquent de se voir retirer brutalement leurs autorisations de services d’urgence.

Les consultations et interventions programmées seront annulées. De graves perturbations vont survenir dans la prise en charge des patients en urgence et des femmes enceintes. Les patients, partout sur le territoire, n’auront plus la possibilité de se faire prendre en charge par des médecins libéraux et les établissements privés pendant cette période préfigurant ce qui se passera demain après la mise en application de la loi santé gouvernementale.

Sous couvert d’une proposition démagogique de santé gratuite pour tous, cette loi liberticide et étatique va provoquer une dégradation brutale de l’offre de soins en France, dont nos concitoyens seront les premières victimes. Aucune discussion, aucune analyse, aucune expertise n’ont pu être partagées avec la Ministre de la santé, passée experte dans l’art de la communication mensongère.

L’amélioration de notre système de santé ne peut se faire sans l’expertise et les compétences des professionnels de santé, à aucun moment consultés dans l’élaboration de cette loi.

L’organisation de la conférence de santé le 11 février par le Premier ministre, une fois la loi votée, atteste du mépris gouvernemental envers les acteurs de la santé et de sa volonté d’imposer cette loi aux patients et aux soignants.

Un rassemblement de tous les acteurs de la santé opposés à cette loi aura lieu devant l’Assemblée Nationale le lundi 16 novembre à partir de 9h. 

 

Contacts presse :

Emeline Barbé – 06 87 76 17 23 – emeline@eb-conseil.net

 

Docteur Bertrand DE ROCHAMBEAU           Docteur Philippe CUQ           Docteur Jérôme VERT
Président SYNGOF                                            Président UCDF                         Président AAL
06 48 20 16 77                                                  06 08 91 86 82                           06 73 69 90 82