Dernières nouvelles

Edito n°23

Toulouse, le 04 novembre 2020,

Bonjour à tous,

Comme vous vous en doutez, les réunions de Mandelieu et de Dijon sont bien sûr reportées.
Avec Olivier Choquet, nous allons faire des séances en visio très prochainement après accord de l’Agence du DPC.

Entre deux Covid, on devrait y arriver, à mon avis au printemps, le virus n’a pas l’air d’aimer la chaleur, encore qu’il puisse muter, auquel cas c’est peut-être la fin de notre société, en tout cas celle que l’on a connue, ça c’est sûr.

Bon courage à tous ceux qui travaillent, et les autres ne prenez pas trop de poids !

En ce qui concerne l’allocution du président, la seule chose que j’ai vraiment comprise c’est que on pouvait continuer à travailler et à s’entasser dans les transports en commun et surtout pas faire de vélo et de footing à l’air libre.
Si, avec ça, on arrive à enrayer l’épidémie bravo !

Pour conclure, si les hôpitaux avait été gérés depuis 40 ans par le privé, peut-être que nous n’en serions pas là : le poids de l’administration est écrasant, improductif, aveugle, sourd, borné, déprimant …

De voir qu’ils n’ont rien compris, qu’ils continuent leur errements.

Il faut se défendre !

On arrive, mais pas partout, à dialoguer avec les ARS, grâce à notre syndicat et les URPS ; les CME sont l’interlocuteur idéal pour dialoguer avec eux et éviter les déprogrammations désastreuses.

Là où c’est impossible, où les déprogrammations sont inévitables, vous serez indemnisés, accompagnés.
Mr Fatome nous l’a assuré.

Vous ne serez pas réquisitionné car ils ont plus besoins d’infirmières que de nous.
Certains établissements ont déprogrammé sans concertation, ne vous laissez pas faire, ils n’ont pas le droit !

Pour mieux vous défendre,
rejoignez-nous sur les listes URPS LE BLOC AVENIR SPE LE SNARF !!!

Bientôt les élections, meilleur moyen d’être entendus !

Vous êtes très nombreux à nous solliciter en période de crise.
On vous aide.
Mais, il n’ y a pas le retour.

15 000 PTL en France, 1700 cotisants, vous devriez avoir honte !

Tant pis pour vous si vous ne comprenez pas que, pris en otage entre les directions de vos établissements et les tutelles, on est votre seul recours.

Lensys le logiciel de consultation, lui, a bien compris qu’on est utile.
Je vous recommande cet outil formidable !

D’ailleurs j’y retourne !

A bientôt.

Dr François Honorat
Président du Syndicat AAL,
Co-Président du BLOC