Dernières nouvelles

ACI signé : Et alors ?

Chers adhérents, chères adhérentes,
Ça y est les séances de négociations conventionnelles brillamment menées par le directeur Mr  REVEL sont finies !
Et, bien sûr, les syndicats, toujours les mêmes, farouches défenseurs de la médecine libérale, ont signé.
Le BLOC ET LA FMF non !

ACI : Savez-vous ce que ça veut dire ?
C’est l’accord qui, issu de la loi santé, crée les CPTS et finance les assistants médicaux.
Le BLOC pense que c’est de la poudre aux yeux :
  • Les CPTS : une volonté présidentielle de la communication … ça y est grâce à nous plus de problème d’accès aux soins !!! Les médecins libéraux au boulot !!!
  • L’accès aux urgences : le second recours (C’EST NOUS COUCOU !). C’est réglé aussi !
  • Et les médecins surchargés, on les aide : un peu .. au début … à payer un assistant … Quèsaco ? Combien de temps ? Quand même minimum 5 0000 euros .. c’est ce que coûte à la louche un assistant par an !
Grâce à ce remède miracle, le problème de la santé est réglé en France ! Sauf que les CPTS existent déjà, c’est ce que l’on fait tous les jours en réseau avec nos confrères et paramédicaux ! On n’a pas attendu le gouvernement pour s’organiser !
Si ça ne marche pas en ce moment, c’est à cause de trente ans de mauvaise gouvernance et d’imprévoyances, sourds aux conseils des libéraux.
Dans l’ombre, les directeurs d’hôpitaux, grâce aux GHT, attendent de récupérer le gâteau.
Est-ce que les médecins généralistes vont adhérer ? Rien n’est moins sûr, mais déjà, des sociétés créatrices de CPTS se sont emparées du gâteau.
Et les urgences … dont on sait tous pourquoi ça ne marche pas : mauvaise organisation, pas de lits d’aval fermés par l’ARS, pas de personnel, 250 euros par passage et renvoi en ville à son ou un autre médecin généraliste payé 75 euros.
Mais ça personne ne le dit … c’est plus facile de dire que c’est à cause des libéraux qui ne font pas leur boulot !!!
Et les urgences du privé personne n’y va?
Avez-vous entendu en vanter l’efficacité?
Que nenni défaut de communication du privé …
Vous me direz en quoi ça nous concerne ?
Très simple les urgences, l’ambulatoire, les gardes, vous allez perdre de la liberté et puis l’assistant médical on y a pas droit !
Alors voilà pourquoi on n’a pas signé !
Soyons vigilants, suivez nous !
Ceux qui peuvent : Venez nous rencontrer le 5 juillet à Mandelieu-la-Napoule autour d’Olivier Choquet d’abord pour un atelier d’échographie et de « théâtre » puis avec D.Legeais, P.Cuq, P Paris et moi-même.
A bientôt !
Dr François HONORAT
Président de l’AAL
Co-Président du BLOC